Archives de Catégorie: Art

Chalet Polar Bear

Voici une interprétation contemporaine du style montagnard imaginé par Formes et Utopie pour ce magnifique chalet dans les hauteurs de Megève. Un univers fantastique et cosy réalisé en collaboration avec les ateliers David Manien.

 

ZAA_7910_©_Studio_Erick_SailletZAA_7716_©_Studio_Erick_Saillet

ZAA_7700_©_Studio_Erick_Saillet

 

ZAA_7841_©_Studio_Erick_Saillet

ZAA_7937_©_Studio_Erick_Saillet

ZAA_7445_©_Studio_Erick_SailletZAA_7460_©_Studio_Erick_Saillet

ZAA_7624_©_Studio_Erick_Saillet

ZAA_7652_©_Studio_Erick_SailletZAA_7595_©_Studio_Erick_SailletZAA_7872_©_Studio_Erick_SailletZAA_7507_©_Studio_Erick_SailletZAA_7917_©_Studio_Erick_Saillet

 

ZAA_7925_©_Studio_Erick_SailletZAA_7943_©_Studio_Erick_SailletZAA_7948_©_Studio_Erick_SailletZAA_7955_©_Studio_Erick_SailletZAA_7964_©_Studio_Erick_Saillet

 

 

ZAA_7760_©_Studio_Erick_Saillet

 

Architecte : Agence Gérard Ravello

photos : Erick Saillet

Exposition LYON 6/3

Les créateurs Lyonnais investissent

la galerie Formes et Utopie 

 

L’artiste Vincent Girard et le tapissier décorateur David Manien présentent en exclusivité cet hiver leurs nouvelles créations dans la galerie Formes et Utopie. Les lampes « Doudou cailloux » et la série de sièges « Cloud « & « Snowflake » sont à découvrir à partir du vendredi 23 décembre 2016 à partir de 17h30 et jusqu’au 31 mars 2017.

Les artistes seront présents lors du vernissage organisé en collaboration avec le traiteur italien Pizza&Vino.

 

23_decembre

img_0038

Les Impératrices

Artistes plasticiennes, Clara et sa mère se sont découvert par hasard, il y a un an et demi, la passion de faire d’un crâne de buffle brut un véritable objet d’art décoratif.

une multitude de petits objets du quotidien, cuir, logo, bijoux, punaises, perles, douilles de revolver est plaqué à même l’os avant d’être fixée dans de la résine.

Le résultat est sublime !

Capture d’écran 2016-02-08 à 18.32.38

10 pièces uniques à venir découvrir chez Formes et Utopie à partir du 13 février 2016

 

Ready for the winter season !

 

Les animaux tapissés de Frédérique Morrel

Frédérique Morrel et son mari Aaron Levin sont des créateurs français à la lisière de l’art, de la décoration et du design. Frédérique qui a donné son nom à leurs créations, revendique un design sensible et poétique, détourne pour dérouter avec des matériaux récupérés et sélectionnés avec minutie, dans un rapport affectif à l’objet. Frédérique Morrel raconte une nouvelle histoire à chaque scène de vie imprimée sur ces vieilles tapisseries qu’elle chine à travers toute la France.

Disponible maintenant @ Formes et Utopie, Design & Art gallery – Megève

French designer Frédérique Morrel who, with husband Aaron Levin, has created beautiful animal sculptures and pieces of furniture by recycling vintage tapestries. Troubled by the fact that her grandmother’s needlework was discarded when she passed away, Frederique Morrel has since been obsessed with the idea of making them come back to life and re-injecting value into these lost artifacts.

Available now @ Formes et Utopie, Design & Art gallery – Megève

Les oeuvres cousues de Muriel Décaillet

Artiste plasticienne née à Genève en 1976, Muriel Décaillet utilise des procédés divers – fils, textile, photographie, vidéo, son – pour tisser des histoires, exprimer des émotions, esquisser des représentations intimes touchant principalement à l’univers de la féminité et à sa complexité. Dans la conception de ses réalisations, l’artiste tient compte du lieu d’intervention, de son contexte et de son architecture. Muriel Décaillet participe à des expositions collectives en Suisse et à l’étranger et réalise des installations pour des expositions personnelles. Elle collabore régulièrement avec les milieux de la musique, de la danse contemporaine, du théâtre et de l’architecture.

Disponible/available @ Formes et Utopie, Design & Art gallery – Megève

Autoportrait #2, 2012 – Techniques de broderie et canvas de laine – 60 x 80cm

Embroided Thread and wool canvas – 60 x 80cm 

The visual artist Muriel Décaillet uses various disciplines like wool threads, textile, photography, video and sound to reflect the emotional conflicts and the complexity of the feminine world. By doing so, a set of techniques is induced to replace the pencil line to draw a space geometry suggested by hardly perceptible dots, like an intimate cartography. Her work always takes into account the exhibiting place, its context and its architecture. These elements being the starting points for her installations.

Muriel Décaillet was born in 1976 in Geneva where she is currently living and working. In 1999, she obtained her diploma in fashion design from the Haute Ecole d’Art et de Design (HEAD) in Geneva. At the end of her studies, she won a distinction for the Fond cantonal de décoration et d’art visuel de Genève prize; subsequently she was offered a studio in the Maison des Arts du Grütli in Geneva. In 2008, she received a grant to support her artistic projects.

 

Elle et Lui, 2008 – Techniques de broderie et canvas de laine

Embroided Thread and wool canvas – 60 x 80cm 

Fractures, 2007 – Canvas #03

Serie of 31 – Techniques de broderie et canvas de laine, acrylique

Embroidered thread and wool canvases, acrylic

25x30cm / 30x25cm / 45x35cm

Fractures, 2007 – Canvas #01

Serie of 31 – Techniques de broderie et canvas de laine

Embroidered thread and wool canvases 

25x30cm / 30x25cm / 45x35cm

Raphaël Denis exposé chez Formes et Utopie

Diplômé de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs en 2006, Raphaël Denis a toujours pris soin de varier les pratiques, voyant dans le changement de médium une manière de nuancer et de raffiner ses réflexions. La mémoire et les cultes dont elle se nourrit, le passage du temps, sont ainsi évoqués tour à tour par la vidéo et la photographie ; les échanges économiques et les affres du marché de l’art à travers la réalisation de multiples, modes d’emploi et installations poussant jusqu’au déraisonnable la célébration de la consommation.

Malgré l’extrême diversité des sujets, matériaux et aspects des œuvres, apparaissent toujours un souci quasi obsessionnel du détail et une poésie ironique, sensible dans des titres à l’agressivité absurde ou au décalage évocateur. Cette apposition finale, fonctionnant comme une prise de possession, marque la maîtrise de l’artiste sur son objet, appelé à rejoindre un monde facétieux et bouffon, à l’élégance touchante ou ridicule, dans lequel se heurtent les différents cultes hérités du XIXe siècle – celui du Far West ou de la société industrielle, de la bourgeoisie triomphante ou de la consommation culturelle –, formant des associations idiotes au gré des résonances formelles ou conceptuelles.

Découvrez les séries Les baillons de la bienséance et Be my Art collector par Raphaël Denis, en collaboration avec la galerie Sator.

Exposition à la galerie Sator du 24 Novembre 2011 au 7 Janvier 2012.

8, passage des Gravilliers – 75003 Paris

– L’oeuvre du très haut –

Lire la suite